Le Club des UTilisateurs d'Orphée - Association loi 1901

mardi, 23 juin 2009 14:33

La chronique d’une blonde (1)

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Véronique Deltour Véronique Deltour

Depuis que j’ai rejoint la corporation des bibliothécaires, et bien qu’ingénieur de formation, je me sens parfois très bête devant le vocabulaire employé ici ou là concernant nos applications métier et l’informatique. J’ai bien senti ne pas être la seule en déroute sur ces problèmes de sémantique…

J’ai donc décidé de prendre le taureau par les cornes et ma souris par la queue pour éclairer nos lanternes de béotiens informatiques ou « comment avoir l’air intelligent dans une réunion du CUTO et dans une conversation avec C3RB (i.e. le service informatique) ». Ce billet ne se veut pas une explication techniquement rigoureuse, mais une vulgarisation permettant à chacun d’entre nous ayant une compréhension correcte du français courant d’approcher un concept, sinon réservé à une élite.

Aujourd’hui, décryptons le message très actuel avec Orphée : « Je migre mon Orphée de Faircom sous SQL », très souvent suivi de la question qui nous tue : « SQL ou Oracle ?»

« Je migre mon Orphée» : toutes les données que nous saisissons à longueur d’années sont stockées dans des fichiers (titres, auteurs, noms des adhérents, autorités matières – tiens, un gros mot de bibliothécaire !-, code barres des documents,…). L’ensemble de ces données forme une base de données (BD). Afin de pouvoir contrôler les données (accès, suppression, insertion, modification) et les utilisateurs des données (accès en réseau), un programme est nécessaire. Ce programme s’appelle un système de gestion de bases de données (SGBD). Quand on change de programme, il faut transférer les données : c’est la migration. Contrairement aux oiseaux, on évite généralement de répéter le voyage tous les ans et, surtout, le retour à la case départ n’est pas bon signe du tout !

« Faircom » : FairCom est une entreprise canadienne qui a développé des programmes de SGBD depuis 1979 sur le principe de fichiers indexés. Efficace, le principe atteint tout de même ses limites avec un très grand nombre de données, notamment lorsque l’utilisateur veut formuler une requête un peu complexe (= pose une question avec beaucoup de critères différents du genre : « combien j’ai de livres avec « chat » et « jardin » dans le titre, édité chez Nathan avant 1993 et payés moins de 5 euros ? »).  Le programme finit par s’affoler, répond de travers ou ne peut pas répondre ce qui est très contrariant pour le bibliothécaire. De plus, il faut sans arrêt faire de la maintenance : la fameuse réindexation des fichiers, faisable automatiquement dans le traitement de nuit et qui permet de remettre de l’ordre dans la BD toute décoiffée par nos incessants questionnements.

« SQL » : SQL est un langage de définition, de manipulation et de contrôle des données. Les informaticiens parlent souvent de « requêtes SQL ». En fait, ce langage est utilisable pour toutes les bases de données relationnelles quel que soit le programme SGBD qui les gère. Au nombre de ces programmes, on peut utiliser notamment SQL Server (produit de chez Microsoft) ou Oracle (produit de chez Oracle Corporation). Les bases de données gérées ainsi supportent beaucoup mieux d’être ébouriffées et répondent beaucoup plus rapidement aux questions difficiles.

Lorsque vous migrez de Faircom à SQL, vous transférez donc vos données dans un système de gestion plus performant qui pourra répondre à (presque) toutes vos questions, qui deviendront alors des requêtes SQL. C’est votre service informatique qui définira le programme de gestion : pour l’application Orphée, SQL server et My SQL sont privilégiés dans les bibliothèques municipales  et Oracle dans les Conseils généraux. Il s’agit principalement d’un critère de coût et techniquement, ce sera complètement transparent pour vous.

Alors, n’hésitez plus… : migrez !

Véronique Deltour (vraiment blonde)– BDP 13

 

Lu 6845 fois
Connectez-vous pour commenter

Lettre d'informations

Pour vous tenir informer de l'activité du club